Passer au contenu principal

Véhicule électrique 101: comment prendre soin de votre auto

Tout ce que vous devez savoir à propos de l’utilisation d’un véhicule électrique, du chargement de la batterie au choix d’une assurance.

Conduire un véhicule électrique (ou VÉ) a une incidence positive tant sur l’environnement que sur votre budget, mais il y a des choses importantes que vous devez savoir avant de prendre la route.

En collaboration avec l’Association des Véhicules Électriques du Québec, nous avons conçu le présent guide d’introduction au véhicule électrique à l’intention des personnes qui ont récemment fait l’acquisition d’un véhicule électrique et celles qui songent à le faire.

En quoi l’entretien d’un VÉ diffère-t-il de celui d’un véhicule traditionnel?

À plusieurs égards, l’entretien est plus facile sur un VÉ. Les moteurs électriques et les freins à récupération exigent moins d’entretien que les moteurs à combustion et les freins à friction. Les véhicules électriques ont besoin de moins de fluides pour fonctionner: vous n’aurez qu’à vérifier le liquide de refroidissement du système de contrôle thermique, le liquide des freins et le lave-glace.

Comme le couple instantané peut solliciter davantage les pneus, il est judicieux d’investir dans des pneus conçus pour les VÉ.

Vous devrez aussi prendre l’habitude de recharger la batterie de votre véhicule électrique chaque soir, tout comme vous branchez votre cellulaire avant d’aller dormir. Si vous possédez un véhicule hybride rechargeable, vous pouvez recharger la batterie sur une prise de courant électrique domestique de 120 volts. Une heure de charge fournira 8 km d’autonomie. Si votre véhicule est entièrement électrique, vous pourrez le recharger dans une prise domestique désignée de 240 volts pour gagner de 30 à 50 km d’autonomie à l’heure, ou utiliser une borne commerciale de 400 volts qui rechargera complètement votre batterie en moins d’une heure.

Que puis-je faire pour prolonger la durée de vie utile de la batterie de mon véhicule électrique?

Les batteries de VÉ, généralement aux ions de lithium, sont assorties d’une garantie de 8 ans ou d’environ 160 000 km. Votre batterie pourrait toutefois durer de 15 à 20 ans, pour ensuite n’atteindre que 70 % de sa capacité de charge originale, si vous la protégez des températures extrêmes. 

Dans la plupart des nouveaux VÉ, le pré-conditionnement à distance à une température donnée est possible : cela signifie que vous pouvez programmer le démarrage du système de climatisation ou de chauffage de votre véhicule avant que vous preniez le volant. Si vous avez recours à cette fonction, assurez-vous de brancher votre auto dans une source de 240 volts de sorte à ne pas utiliser la charge de la batterie pour ajuster la température de l’habitacle.

S’il fait très chaud, garez votre véhicule à l’ombre et utilisez un pare-soleil pour réduire la température de la batterie. S’il fait très froid, assurez-vous que la batterie est suffisamment chargée avant de prendre la route et, si possible, branchez votre VÉ si le mercure descend sous les -15 °C.

Conduire par temps froid

Les batteries électriques se vident plus rapidement au froid. Si vous conduisez à une température inférieure à -25 °C, l’autonomie de votre véhicule peut diminuer de 40 %. Si vous devez absolument conduire lorsqu’il fait extrêmement froid, assurez-vous d’avoir une charge suffisante pour vous rendre à destination ou à une borne de recharge.

Pour optimiser le rendement de votre batterie, évitez de charger la batterie au-delà de 80 % en recharge rapide à moins que cela soit absolument nécessaire pour vous rendre à la prochaine borne ou à votre destination.

Quelle distance puis-je parcourir avec mon véhicule électrique?

Une pleine charge vous permet de parcourir entre 250 et 450 km, selon le véhicule, et cette autonomie continuera de s’améliorer au fur et à mesure que les manufacturiers fabriqueront des batteries plus performantes. 

Il est parfaitement possible de faire une grande escapade en VÉ, mais vous devrez toutefois planifier votre parcours afin de vous assurer de trouver des bornes de recharge sur votre chemin. Le Canada compte près 6 000 bornes publiques d’un océan à l’autre. Le Circuit électrique, par exemple, est un réseau de 2 402 bornes de recharge publiques situées au Québec et dans l’est de l’Ontario. 

Si vous envisagez de faire de longs voyages fréquemment, optez pour un VÉ doté d’un système de refroidissement actif EV et prévoyez de le recharger autant que possible à une borne de 240 volts pour protéger la batterie.

Entreposer son VÉ

Vous quittez la ville durant l’hiver? Si vous avez une batterie de 60 kW, votre véhicule pourra résister pendant quelques mois. Si votre batterie est plus petite, il est probable qu’elle se vide pour conserver sa chaleur, alors assurez-vous de la brancher avant de partir. Par temps doux, chargez votre véhicule puis débranchez-le avant votre départ.

Un VÉ me fera-t-il réellement économiser de l’argent?

Oui, à long terme, vous économiserez.

Bien que le coût à l’achat d’un VÉ soit généralement plus élevé que celui d’un véhicule à essence, les gouvernements fédéral et provinciaux offrent des incitatifs qui compensent la différence de prix.

De plus, rouler en véhicule électrique est plus abordable que rouler en modèle à essence : faire le plein coûte des milliers de dollars , tandis que recharger une batterie électrique en coûte seulement quelques centaines. Pour économiser davantage, demandez l’aide financière qui remboursera l’achat et l’installation d’une borne de recharge à domicile.

Vous pourriez également économiser sur votre prime d’assurance avec un VÉ!

Quel effet l’achat d’un véhicule électrique aura-t-il sur mon assurance auto?

Avec Intact Assurance, vous pourriez économiser sur la prime d’assurance d’un véhicule électrique. Si vous achetez un VÉ ou un véhicule hybride, communiquez avec votre courtier pour obtenir une soumission.

Si vous projetez l’achat d’un véhicule électrique, il serait plus prudent de vous inscrire sur une liste d’attente dès maintenant. Comme le fabricant pourrait ne livrer votre véhicule que dans quelques mois, en donnant un acompte remboursable maintenant, vous vous assurerez d’obtenir votre véhicule au moment où vous en aurez besoin. 

Entre-temps, conduisez prudemment.

Tags de l'article