Passer au contenu principal

Une histoire de jerky

Après avoir travaillé 10 ans comme ingénieur, Alex Halasz a fait le grand saut afin de vivre selon ses propres règles en fondant MTL Jerky.

D’ingénieur à entrepreneur

Issu d’une famille d’immigrants ayant fait beaucoup de sacrifices pour lui offrir un avenir prometteur, Alex a toujours voulu rendre ses parents fiers. C’est donc tout naturellement qu’il s’est dirigé vers une carrière d’ingénieur.

Pendant dix ans, Alex a sillonné le pays, travaillant souvent pendant de longues périodes sur des sites isolés dans le Grand Nord. Peu à peu, l’isolement et le stress liés à son travail ont commencé à le ronger, le forçant à prendre une pause pour réfléchir à son avenir. Ce métier était-il vraiment fait pour lui?

Le problème avec mon travail, c’était que je devais souvent m’absenter pour trois à quatre semaines pendant lesquelles je travaillais sept jours sur sept. Lorsque je rentrais à la maison, j’étais si épuisé que je n’avais plus envie de rien faire.

Jerky de bœuf : de passe-temps à gagne-pain

En voyage avec ses amis, Alex était toujours responsable d’apporter les collations. Sa formule gagnante : le jerky. Lorsqu’on lui a suggéré de se trouver un passe-temps pendant son arrêt de travail, il a tout de suite pensé à concevoir son propre jerky de bœuf.

Si ce n’était au départ qu’un simple hobby, sa fibre entrepreneuriale s’est rapidement développée.  « Comme personne ne préparait de jerky ici, j’ai vu une opportunité de fonder la première entreprise spécialisée dans le domaine à Montréal. »

C’est ainsi qu’est née MTL Jerky.

S’investir de A à Z

Comme tout bon entrepreneur, Alex porte plusieurs chapeaux. Il assure lui-même toutes les étapes de la production et de la préparation du jerky, ce qui lui permet d’offrir un produit naturel de qualité optimale. Mais son travail ne s’arrête pas là : il est également responsable du design des emballages, des ventes, de la gestion de son site Web et de ses médias sociaux.

« Préparer du jerky, c’est presque thérapeutique, explique-t-il. Quand je tranche ma viande et mélange ma marinade en écoutant de la musique, je ne pourrais pas me sentir plus zen. »

Thunder: un partenaire de changement

Le parcours d’Alex ne serait sans doute pas le même sans la présence de son chien Thunder. Après tout, il est l’une des raisons qui l’ont poussé à devenir entrepreneur. Lorsqu’il travaillait à distance, le jeune ingénieur ressentait une solitude qu’il oubliait rapidement en retrouvant Thunder chez lui. Aujourd’hui, l’éloignement n’est plus et Thunder est devenu une source d’inspiration. En son honneur, Alex a récemment lancé de nouvelles gâteries pour chiens : les Thunder Bites.

Son rêve : préserver son bonheur

Si on lui avait demandé quel était son rêve il y a 10 ans, Alex aurait probablement répondu vouloir une grande maison, une voiture luxueuse et un chalet en campagne. Maintenant, il souhaite simplement préserver son mode de vie qui lui permet de s’accomplir professionnellement et de passer du temps de qualité avec ses proches. Son souhait pour l’avenir de sa compagnie : que tous les Canadiens aient accès à du jerky local de qualité.

Tags de l'article