Skip to main content

Génies en herbe: un aperçu de l’Expo-sciences pancanadienne 2017

Chaque année, des élèves du secondaire de toutes les provinces et tous les territoires canadiens sont sélectionnés pour prendre part à l’Expo-sciences pancanadienne (ESPC). Seul événement du genre au pays, l’ESPC célèbre la curiosité et l’innovation et permet aux adolescents de traduire leurs questionnements et leurs idées en projets qui s’attaquent aux plus grands défis de notre société. Les lauréats se sont partagé des prix et des bourses d’étude d’une valeur totale de 1 000 000 $. L’édition 2017 du concours, qui s’est déroulée à l’Université de Regina, en Saskatchewan, a rassemblé 400 projets développés par 500 élèves, sélectionnés parmi un bassin de plus de 25 000 participants aux expo-sciences régionales. Les projets étaient divisés en sept catégories (découverte, énergie, environnement, santé, information, innovation et ressources) et trois groupes d’âge. Apprenez-en plus sur les lauréats et leurs projets remarquables.

Les lauréats

Cette année, le Prix du meilleur projet et le Prix platine dans la catégorie sénior ont été décernés à Colette Benko, une élève de 11e année résidant à Calgary, en Alberta. Intitulé Novel Paediatric Cancer Therapy: Targeting Epigenetics to Induce Differentiation, son projet a permis d’établir un nouvel usage d’un médicament existant afin de traiter le neuroblastome, un cancer infantile mortel.

Au niveau intermédiaire, Crystal Radinski, une élève de 11e année également originaire de Calgary, a remporté les honneurs pour son projet intitulé EEG Coherence as a Marker for Alzheimer’s Dementia, qui avait pour objectif la comparaison des ondes cérébrales de sujets en santé à celles de patients atteints de la maladie d’Alzheimer dans le but d’améliorer l’efficacité et de réduire les coûts des techniques de diagnostic précoce.

Le Prix platine dans la catégorie junior a été remis à Danish Mahmood, de London, en Ontario. Cet élève de 8e année a imaginé le W.I.N.I.T.S (Wireless Interconnected Non-Invasive Triage System), un appareil peu coûteux porté au doigt pour mesurer quatre signes vitaux différents et les communiquer par réseau Wi-Fi sécurisé aux premiers répondants et au personnel médical.

Pleins feux sur les changements climatiques

Les changements climatiques étaient un thème central de plusieurs projets développés dans le cadre de l’édition 2017 de l’ESPC. Le jeune Jack White de Long Reach, au Nouveau-Brunswick, a étudié la crue printanière de la rivière Saint-Jean, située à proximité de chez lui, à la recherche de signes potentiels des changements climatiques et de leur impact sur son quartier.

Albert Nitu d’Ottawa, en Ontario, s’est pour sa part intéressé à la production d’énergie verte. Il a imaginé une façon de transformer les murs en dispositifs de génération d’électricité intelligents et d’accroître ainsi l’efficacité énergétique des résidences.

Charles Wang et Spencer Zezulka de Surrey, en Colombie-Britannique, ont utilisé des algues photosynthétiques plutôt que du glucose de calibre commercial pour alimenter la production bactérienne d’éthanol et d’autres carburants. Ce projet pourrait contribuer à purifier l’atmosphère en capturant le dioxyde de carbone, et produire du carburant pour alimenter des stations sur Mars. Il a valu au duo une médaille de bronze ainsi que le prix Jeunesse innovante.

La Fondation Intact, dont la mission est d’aider les Canadiens à se prémunir contre les effets de la dégradation de l’environnement, espère voir encore plus de jeunes s’intéresser à la lutte contre les changements climatiques en 2018. Pour encourager l’innovation, la Fondation Intact a investi 100 000 $ dans le concours en créant un défi d’adaptation aux changements climatiques, qui sera lancé l’automne prochain. L’édition 2018 de l’ESPC se déroulera à l’Université Carleton à Ottawa, en Ontario.

1. Sciences jeunesse Canada – Dévoilement des lauréates et des lauréats de l’ESPC 2017 : https://www.youthscience.ca/fr/news/les-laureates-et-laureats-lexpo-sciences-pancanadienne-ont-ete-devoiles


2. Sciences jeunesse Canada – Jack White : https://secure.youthscience.ca/virtualcwsf/projectdetails.php?switchlanguage=fr&id=5372 (en anglais seulement)


3. Sciences jeunesse Canada – Albert Nitu : https://secure.youthscience.ca/virtualcwsf/projectdetails.php?id=5129 (en anglais seulement)


4. Sciences jeunesse Canada – Charles Wang et Spencer Zezulka : https://secure.youthscience.ca/virtualcwsf/projectdetails.php?id=5259 (en anglais seulement)